Multicuiseur Bosch Autocook Pro MUC88B68

On parle très souvent du multicuiseur Cookeo ou encore du multicuiseur Philips HD3167/77 mais un peu moins de la marque Bosch et de son nouveau multicuiseur Bosch Autocook Pro MUC88B68. Je vous le présente !

9.7 Score total
Multicuiseur Bosch Autocook Pro MUC88B68

Ce multicuiseur de dernière génération Bosch Autocook Pro MUC88B68 a plus d'un tour dans son sac ! Il propose dans un premier temps une cuisson sous pression pour une réalisation plus rapide de certains programmes, mais aussi un système de maintien au chaud automatique, un départ différé programmable, et une fonction mémoire. Son utilisation est très intuitive et son fonctionnement fait un sans faute ! C'est clairement un très bon produit de qualité allemande, merci Bosch !

Facilité d'utilisation
9.6
Options
9.8
Qualité de cuisson
9.8
Qualité/prix
9.5

Utilisation

Les différents points suivants ont été appréciés : la cuisson sous pression pour une réalisation plus rapide de certains programmes, les noms de programme en français, le maintien au chaud automatique, le départ différé programmable, la personnalisation des modes de cuisson et les fonctions mémoire. Le bip à l’allumage et à chaque appui de touche reste discret. La lisibilité du panneau de commande sur le dessus de l’appareil est bonne. La manipulation et le rangement des accessoires sont simples. Pour verrouiller les commandes pendant la cuisson, vous pouvez activer la sécurité enfant.

Les cuistots avertis apprécieront la présence d’un mode « cuisson sous vide » pour cuire de manière homogène des sachets d’aliments sous vide dans un bain-marie à basse température.

En revanche, la programmation est un peu fastidieuse sur le multicuiseur dès que l’on veut changer des paramètres, mieux vaut toujours avoir le tableau récapitulatif à portée de main. En effet, selon le programme choisi, vous pouvez ajuster le temps (jusqu’à 12 heures pour le mode yaourt) et parfois la température (sans toutefois dépasser 160 °C). Le maintien au chaud s’enclenche automatiquement à la fin de certains programmes pour une durée variant de 30 minutes à 10 heures. Le départ différé est possible sur de nombreux programmes mais, là encore, le nombre d’heures possibles est fonction du programme (2 à 12 heures).

Les modes de cuisson  sur le multicuiseur se composent en trois temps de cuisson standard : court, moyen ou long, mais il est perturbant de voir afficher un temps de cuisson plus court pour le programme soupe « long » que pour le programme soupe « court » – il s’agit en fait de la durée de la première étape ! Difficile de retenir toutes les variantes… Il faut obligatoirement se référer au tableau figurant à la fin du livre de recettes pour s’y retrouver.

Un mode de réglage personnalisé (« Mon mode ») vous laisse choisir la durée de préparation et la température de consigne. Ceux qui utilisent fréquemment les mêmes réglages les mémoriseront dans les modes « Recette 1 » et « Recette 2 ».

Pour ajuster le temps de cuisson ou la température sur ce multicuiseur, il faut maintenir la touche « Horloge » ou « Thermomètre » appuyée pour voir défiler l’incrémentation : ainsi, pour réduire la température, on doit presser la touche jusqu’à dépasser le maximum autorisé par le programme pour ensuite atteindre la valeur minimale et l’ajuster au chiffre souhaité. Même chose pour la durée. Et si vous réalisez souvent des yaourts, il faut appuyer 18 fois sur le bouton « Menu » pour atteindre ce dernier programme.

Le panneau de commande sur le couvercle est bien lisible, sauf lorsque celui-ci est ouvert, notamment lors d’une étape de rissolage.

Pour savoir avec quel programme la cuisson sous pression est possible, il est nécessaire de se référer au tableau récapitulatif des 16 modes de cuisson. Le multicuiseur ne l’indique pas automatiquement. Le couvercle doit être verrouillé pour que la cuisson sous pression soit enclenchée (mode « vapeur élevée » sélectionné par défaut) ; lorsque le décompte est terminé, l’appareil relâche toute la vapeur par l’évent placé à l’arrière.

À la fin de la cuisson, il est possible de sortir la cuve grâce à ses petites poignées, en prenant garde à ne pas se brûler en touchant les bords.

Multicuiseur Bosch Autocook Pro MUC88B68

Performances de cuisson du multicuiseur Bosch Autocook Pro MUC88B68

Grace à la cuisson sous pression, le bœuf bourguignon est obtenu en 55 minutes, la viande est cuite mais le jus mériterait de réduire un peu plus. Pour la compote, avec le programme « Bouillir » long, les pommes sont bien cuites et fondantes, mais il reste un peu d’eau. La ratatouille est bien cuite en moins de 45 minutes mais le jus n’a pas beaucoup réduit. Le risotto, lui, est un succès. La cuisson de 10 doses de riz est réalisée en moins de 40 minutes et le riz est bien cuit, mais une partie reste collée au fond de la cuve. Quant au test du gâteau, s’il ressort bien cuit avec une forme évasée due à la configuration de la cuve, il a légèrement attaché au fond.

Consommation électrique

En mode normal, le multicuiseur Bosch Autocook Pro MUC88B68 affiche une consommation d’électricité moyenne. L’utilisation de la cuisson sous pression pour réduire le temps de cuisson permet également une économie significative d’énergie, c’est un réel avantage !

Multicuiseur Bosch Autocook Pro MUC88B68

Sécurité thermique

Grâce aux poignées sur la cuve, celle-ci est facile à extraire du multicuiseur, mais il faut faire attention à ne pas placer les doigts trop près. Mieux vaut également éviter de passer le bras au-dessus de l’appareil lorsque l’appareil évacue la vapeur brûlante.

Nettoyage et rangement du multicuiseur Bosch Autocook Pro MUC88B68

Tous les accessoires ainsi que la cuve passent au lave-vaisselle, mais le couvercle et ses différentes parties doivent être nettoyés manuellement à l’eau savonneuse. Les accessoires se rangent tous à l’intérieur du multicuiseur.

  • Produit
  • Caractéristiques
  • Photos

Bosch MUC88B68FR Multi cuiseurs 1200 W Métallisée

Habituellement expédié sous 24 h & Livraison gratuite
Dernière mise à jour effectuée le: novembre 16, 2019 10:04

186,00 329,99